Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 17:20

Vous me verriez parfois, vous vous diriez que je suis folle (enfin, peut-être vous l'êtes-vous déjà dit en lisant mon blog) : je parle toute seule, je donne des noms d'oiseaux à mon téléphone portable parce qu'il ne m'avertit pas de tous les messages laissés sur mon répondeur... C'est exactement ce qui s'est passé avant-hier. J'écoute ma messagerie parce que mon oncle m'y avait laissé un message et là je découvre que Madame D. de l'agence Lille Métropole Habitat de Tourcoing m'a appelée samedi dernier et qu'elle a laissé un message sur ma messagerie vocale. Il fallait la rappeler rapidement pour pouvoir fixer un rendez-vous. Motif évoqué pour l'entretien : mettre à jour mon dossier. Je la rappelle donc, pensant obtenir un rendez-vous dans 2 ou 3 semaines (délai généralement constaté dans toutes mes démarches).

 

Et bien non ! Elle veut me voir très très rapidement. Aurait-elle reçu un courrier de Monsieur le Maire de Tourcoing ? Je ne pense même pas à poser la question. D'accord : rendez-vous pris pour ce matin, 11h30. J'arrive à l'agence à La Bourgogne (quartier de Tourcoing pour ceux qui ne connaissent pas), soleil magnifique, c'est agréable des journées comme ça. C'est l'occasion de faire une petite photo de l'agence.

 

P1060659.JPG

 

Madame D. vient me chercher à l'accueil en moins de 2 minutes.

 

 

"Alors voilà, je vais mettre à jour votre dossier".

 

 

Elle prend les documents justifiant revenus, situation d'hébergement, situation familiale, formation... Je reprécise ma demande : un T2 à Tourcoing de préférence, tout secteur "sûr" pour une fille seule. Une fois toute sa feuille remplie, elle me dit quelque chose comme :


 

"Moi je peux vous positionner sur un appartement de type 2, neuf, à Tourcoing, pour un loyer de moins de 350€. Ce serait pour une entrée mi-septembre. Est-ce que ça vous intéresse ?"

 

 

Elle m'a scotchée, Madame D. Je découvre son existence aujourd'hui, je la rencontre pour la première fois et elle me propose, comme ça, un appart. Allez, je quitte mon air bouche-bée et acquiesce : ce quartier "derrière la Croix Rouge", je n'en ai jamais entendu parler en mal, c'est déjà un très bon point. C'est du neuf, c'est ce que je demandais, il y a juste ce critère de la localisation... Pas de métro à proximité. Soit, je marcherai un peu ou redécouvrirai le bus. 


 

"Oui, ça m'intéresse. Inscrivez mon nom sur la liste !"

 

 

Mon dossier passe en commission en juin. La mairie de Tourcoing y participe. Je rappelle donc à la suite de ce billet à Monsieur le Maire qu'il m'a promis son appui ! Et je croise les doigts pour qu'on m'appelle pour visiter l'appartement.

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 21:55

J'ai fait un rêve étrange la nuit dernière. Enfin, pas que la nuit dernière, ce rêve revient régulièrement occuper mes nuits depuis plusieurs semaines. Je vois sur un écran de cinéma (certainement l'influence de l'actualité cannoise) s'affichaient les questions suivantes :

 

 

Que faire pour qu'on m'écoute ?

Que faire pour qu'on me prenne au sérieux ?

Que faire pour avoir un appartement ?

 

 

Ensuite défilent des scènes, avec un mélange du cinéma muet des années 1920-1930 et de science-fiction :

 

  • Je suis assise sur l'esplanade entre la mairie de Tourcoing et l'agence HLM Vilogia. A côté de moi une pancarte sur laquelle est écrit "Je suis Tourquennoise. J'aime ma ville. Je veux y vivre" et au verso "Je ne demande pas la Lune. Répondez à mes courriers. Traitez ma demande de logement social s'il vous plait" (parce que je suis polie). Dans un gobelet, des passants jettent des pièces et à chaque pièce qui tombe, des traits de lumière forment une maison autour de moi.

 

  • Je donne une interview à des journalistes, je suis photographiée de face, de profil... Je porte un t-shirt blanc sur lequel j'ai inscrit en gros caractères noirs "Je suis Tourquennoise, je suis jeune, je suis motivée, embauchez-moi !". Dans mon dos, un "nuage" de mots : Culture, Echange, Europe, Nord, Langue française... Je monte sur un vélo (moi qui ne sait pas en faire, me voilà bien avancée !) et je me mets à faire le tour du Nord, puis le tour de France, le tour de l'Europe... Je m'arrête dans les grandes villes, je distribue des CV dans chaque mairie, chaque institution culturelle et/ou européenne, chaque université...

 

  • J'escalade le beffroi de Lille. Chaque prise qui me hisse vers le haut correspond à un symbole de mon CV, la main d'une personne qui m'a aidé et m'aide aujourd'hui. En haut, j'y déploie une banderole "Je veux un logement".

 

  • Je pilote un petit avion qui déploie derrière lui la même banderole.

 

 

 

Et certains rêves se réalisent...

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 19:31

En rentrant de ma formation ce soir, mon père me dit "Tous les logements sociaux libres ont été bloqués pour reloger les 92 familles qui ont perdu leur logement dans l'incendie de Roubaix." MA-GNI-FI-QUE ! Le maire de Tourcoing va-t-il réellement accélérer le traitement de mon dossier avec tout ça ?  Et oui, il fallait s'en douter : ces 92 familles qui ont tout perdu, il faut bien les reloger. Et ceci est sans compter la démolition des blocs d'appartements sur Tourcoing. Et oui, parce que c'est bien beau de construire, construire et construire. Mais tout le monde peut constater, par exemple au quartier Belencontre, que si de jolis appartements avec des couleurs vives poussent, juste en face, on abat des barres entières de logements. Tous ces gens qui y vivaient ne se retrouvent pas à la rue. 

 

 

«En France, par exemple, le gouvernement construit beaucoup d'HLM. En moyenne, 100 000 nouvelles unités par année sont complétées. C'est une somme considérable mais le problème, c'est que presque autant d'unités sont démolies parce qu'elles sont devenues inhabitables. Finalement, il n'y a pas vraiment de nouveaux logements sociaux disponibles, alors les listes d'attente stagnent», remarque Daniel Gill, professeur d'urbanisme à l'Université de Montréal.

 

 

Mais ces démolitions, accidentelles ou programmées, permettent-elles également, de faire un "tri" dans les bénéficiaires de logement social ? Combien de ces familles occupaient un logement HLM alors qu'elles avaient acquis, avec le temps (et de nouvelles sources de revenus) les moyens de louer dans le parc privé ou de louer un logement plus adapté à la composition de leur foyer (peut-être un enfant a-t-il pris son indépendance depuis que la famille X est entrée dans le logement, peut-être y a-t-il eu une naissance ? etc etc) ?

 

 

En plus de l'apport en nouveaux logements qui est à peu près nul en fin de compte, les listes d'attente françaises stagnent parce que les gens qui ont la chance d'habiter dans un HLM ne veulent plus en sortir, même si leur situation financière s'améliore un peu. «Il y a beaucoup de précarité dans l'emploi, alors les gens n'osent pas quitter leur HLM de peur de perdre leur emploi et de ne plus être capables de payer.»

 

 

En 5 ans, ma situation a changé : je suis passée d'un revenu de 700€ par mois à un RSA de 450€. Je suis passée du statut étudiant au statut de jeune diplômée au chômage. Au cours des 3 derniers mois, mon état de santé s'est aussi dégradé : douleurs musculaires renforcées, problème au niveau des cervicales causé en partie par une literie d'appoint inadaptée à mes problèmes de santé, fatigue cumulée, anémie... Et dans une semaine je passerai du statut de locataire au statut de "sans domicile fixe hébergée temporairement par sa famille". J'aimerais qu'on en tienne compte, j'aimerais juste qu'on tienne compte de tout ça. 

 

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 19:58

Hier, je suis allée jusqu'à Shurgard à Wasquehal (4 avenue du Grand Cottignies) pour signer mon contrat de location. C'est très propre, très grand, et très protégé ! C'est rassurant. Une visite du local qui m'est réservé, des conseils pour optimiser mon rangement dans le box, quelques données pratiques (taille du local : 1,5mx3m / hauteur : 2,60m ; heures d'accès au box : quand je veux sauf le premier jour c'est à partir de 9h30 ; chariots mis à disposition etc...). Et voilà je signe mon contrat de location, les conditions générales d'utilisation, la non-autorisation de prélèvement automatique du loyer parce que je préfère payer par chèque et j'obtiens la carte avec mon code d'accès personnalisé.

 

P1060658.JPG

 

 

C'est facilement accessible, même à pied. A peine 20 minutes de la station de métro Croix centre. Il suffit de remonter la rue de la gare, de passer sous les voies de chemin de fer et remonter, toujours tout droit l'avenue du Grand Cottignies. Croix a toujours été, dans mon esprit, une ville calme et agréable. Avec le soleil, c'était parfait. D'autant plus parfait que sur cette route, je suis passée devant une foule de résidences locatives, gérées par les agences HLM comme celles-ci :

 

Croix - Rue de la Gare Croix - Rue de la Gare Croix - Rue de la Gare

 

 

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 17:27

Aujourd'hui, je m'occupe des dernières démarches pour quitter la Lorraine, à savoir : prise de rendez-vous pour faire l'état des lieux de mon appartement, réservation d'un box de stockage sur la métropole lilloise pour entreposer mes "gros" meubles, location de l'utilitaire.

 

1° Etat des lieux :

Après avoir demandé un rendez-vous dans ma lettre de résiliation de bail ainsi que dans un mail à l'agence 15 jours plus tard et en l'absence de réponse, j'appelle l'agence en début d'après-midi : "Oh vous comprenez madame, nous sommes en sous-effectif en ce moment, on n'a pas eu le temps de répondre à votre demande." Bien sûr que non je ne comprends pas, mais il semblerait que ce soit une habitude du siècle de ne pas répondre aux gens, alors ne nous fâchons pas. Mais puisque je vous ai au téléphone, sortez-donc votre agenda et inscrivez mon nom et "Etat des lieux" fin de matinée le 31 mai. Voir si c'est possible ? Ca l'est, c'est moi qui vous le dit. Je vous ai donné 15 JOURS pour me proposer une date de votre choix, vous avez donné votre langue au chat, maintenant c'est à mon tour de jouer.

 

 

2° Le box de stockage :

Consultation de 3 entreprises sur la métropole lilloise, pour comparer les prix : Homebox, LibertyBox, Shurgard. Samedi, à Homebox on m'avait dit 99€ / par mois pour 6m². C'était visiblement le moins cher. Mais ô surprise, aujourd'hui quand j'appelle on complète l'offre en disant que ce prix n'est valable qu'avec un engagement de 3 mois minimum. Le soleil brille depuis 3 jours au dessus de ma tête, mon entretien avec le maire me laisse espérer une attente réduite, et nous sommes passés dans l'époque du changement. Positivons : je ne veux pas d'engagment. Sans engagement ? Homebox passe à 159€ / mois, beaucoup moins attrayant ! Nouvel appel : Shurgard me sauvera avec un box pour 1€ le premier mois et les suivants à 117€ (peut-être n'y aura-t-il pas de suivant).

 

logo-shurgard.gif

 

 

3° Le camion :

Je pars sur un 12m3. Même calvaire qu'avec les box de stockage : le weekend a fait grimpé les prix. Vendredi, Ada.fr me proposait un véhicule à 292€ pour 5 jours avec un forfait 1000km, aujourd'hui le même véhicule est à plus de 400€. J'irai donc voir ailleurs : je jette mon dévolu sur Rentacar, je commence à remplir le formulaire mais... "Aoh naaan" on me demande le numéro ainsi que la date d'obtention du permis de conduire du conducteur principal : ce sera mon père et mon père est en ce moment même au travail. Patience, patience... je n'ai plus que quelques heures à attendre et j'aurai mon camion pour 273,00€

 

logo-rentacar.png

 

 

 

 

 

 

Je ne publie pas un nouveau billet

mais je vous informe qu'à 19h33

ma réservation d'utilitaire est faite

et mon compte bancaire débité.

 


 

 

Il me reste à trouver un diable pour faciliter le déplacement des frigo, congélateur, machine à laver et cuisinière jusqu'au camion, rassembler les vieilles couvertures pour protéger mes meubles pendant le trajet et acheter un pot de peinture blanche et une ampoule à douille pour rendre un appart nickel chrome.

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:27

Début de journée un peu chaotique, mais ce ne sont pas des ralentissements dans le métro et un Tourquennois perdus à l'accueil de la mairie qui allaient m'empêcher de rencontrer M. le Maire ! Premier étage, à gauche : porte du bureau du maire. J'ose frapper à la porte, on me demande gentiment de patienter quelques minutes ce que je fais volontiers. Ca me permet de reprendre un peu mon souffle !

 

Après quelques minutes, Monsieur Michel-François Delannoy et sa secrétaire m'accueillent avec le sourire. J'expose la situation : le dépôt de mon dossier en mars 2008, les difficultés pour entrer en contact avec les commerciaux des agences HLM, la situation délicate dans laquelle je suis désormais, mon entrée en formation dans le Nord, l'hébergement provisoire chez mes parents. "Votre père est bien M. Thieuw, de l'amicale laïque La Fontaine ?". Je confirme, contente de voir que M. le Maire connait les acteurs de la vie sociale, culturelle et amicaliste de sa ville. Contente aussi qu'il puisse me situer "humainement", autrement que par un numéro de dossier et quelques courriers.

 

Je n'ai pas le temps de lui parler de tous les points que je voulais aborder : les frais de location d'un box de stockage que je devrai supporter dès la fin du mois parce qu'il faudra bien un endroit pour entreposer mes meubles, les problèmes de santé renforcés par une utilisation trop longue d'une literie mal adaptée (dormir sur un matelas à même le sol, ça peut aller quelques jours, quelques semaines mais après 2 mois, les cervicales et le dos en patissent forcément)... Qu'importe, le principal est dit, mon dossier sera prioritaire pour la municipalité, les agences de logements HLM seront contactées.

 

Poignées de main, invitation à assister aux manifestations culturelles des Rues joyeuses qui égayeront les rues du centre ville ce weekend, et avec le soleil en plus ! Et l'espoir de voir les choses bouger dans le bon sens. Enfin !

 

Je n'ai qu'un seul regret : je n'ai pas réussi à glisser ma carte de visite sur laquelle figure le lien vers mon blog. Mais bon, j'aurai l'occasion de le faire une prochaine fois.


 

 

 

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:37

J-1

Jour J-1 avant mon entretien avec Monsieur le Maire de Tourcoing. Sans surprise : je n'ai reçu aucune réponse à mon email de la part de Madame M. ou de Madame C. de l'agence Vilogia à Tourcoing. Qu'à cela ne tienne, je me passerai - pour cet entretien - de leurs nouvelles.

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 16:28

J - 3 avant mon entretien avec Monsieur le Maire de Tourcoing. Je viens d'envoyer un mail à l'agence Vilogia, précisément à Mesdames M. et C.

 

Plutôt que de le résumer, j'ai décidé de vous en faire tout simplement une copie. La voici :

 

 

 

 


Objet : Ma demande de logement

 

 

Madame M.,

Madame C.,

 

Samedi matin, j’ai un entretien avec Monsieur le Maire de Tourcoing au sujet de ma demande de logement. Afin de lui apporter le maximum d’informations au sujet du traitement de mon dossier, pouvez-vous me dire où vous en êtes dans le suivi de ma demande de logement ?

 

Je me permets de vous rappeler que mon dossier est entre vos mains (ou celles de Vilogia) depuis mars 2008, que je n’ai reçu qu’une proposition de logement dans studio (ce qui ne correspond en rien à ce qui avait été convenu avec Madame D.) en 2010 et depuis : rien.

 

Depuis la fin du mois de février, je suis entrée en formation dans le Nord, j’ai donc dû déménager « en urgence ». Je suis hébergée chez mes parents provisoirement, mais cette situation ne peut pas durer. Je vous informe par la présente que mon bail en Lorraine sera définitivement résilié dans 3 semaines et qu’en l’absence de solution apportée par votre service d’aide sociale, je serai contrainte de louer un espace de stockage pour entreposer mes meubles et mon équipement électroménager, ce qui implique des frais de location pour un espace inhabitable !!!!

 

Enfin, veuillez prendre note que toutes mes démarches pour trouver un logement, toutes les réponses reçues ainsi que les absences de réponse sont décrites sur un blog public, accessible à l’adresse suivante : http://je-veux-un-logement-dans-le-nord.over-blog.fr/ 

 

Dans l’attente de votre réponse,

Cordialement,

 

Emilie Thieuw.

 

 


 

 

 

L'agence Vilogia a donc maintenant connaissance de ce blog. Il ne s'agit là que d'un début car j'ai bien l'intention d'en informer toutes les agences auprès desquelles j'ai déposé une demande, ainsi que toutes les municipalités dans lesquelles je recherche un logement.

 

 

 

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 21:50

Hier, j'ai reçu une lettre de la mairie de Croix. ou plutôt du Centre Communal d'Action Sociale de Croix. Evidemment je suis contente d'avoir une réponse (certaines municipalités ne répondent pas). L'aspect moins réjouissant et lassant c'est qu'on me dit une fois de plus "Je transmets votre requête à Monsieur X" et qu'on me laisse entendre, qu'il ne faut pas compter sur eux.

 

Cependant, je crois qu'il faudrait préciser quelque chose : si je m'adresse aux services de logements sociaux, c'est parce que je n'ai pas les moyens de payer un loyer dans le parc privé.

 

Faisons une petite étude de terrain pour bien montrer que le parc privé dans le département du Nord m'est totalement inaccessible. Ma base de recherche : un T2 au nord de la métropole lilloise (Tourcoing - Croix pour exemples)

 

Sur le site www.logic-immo.com

Tourcoing - T2 36m² => 524€ / mois charges comprises.

Croix - T2 30m² => 550€ / mois charges comprises.

Tourcoing - T2 30m² => 507€ / mois charges comprises

 

Sur le site www.lavoiximmo.com

Tourcoing - T2 39m² => 535€ / mois charges comprises.

Croix - T2 40m² => 604€ / mois charges comprises.

 

Sur le site www.seloger.com

Tourcoing - T2 36m² => 435€ / mois charges comprises.

 

Ce ne sont que des exemples parmi les moins chers. Si je me tourne avec autant d'insistance auprès des bailleurs sociaux, c'est que je n'ai tout simplement pas les moyens de payer un loyer aussi élevé. Je ne comprends pas comment on peut en arriver à demander un tel montant pour moins de 40m², parfois pour des logements dont la dépense énergétique est explicitement indiquée en classe E !

 


 

Votre aide, mesdames et messieurs les délégué(e)s au logement, me sera fort utile, mais cessez de me dire que je dois chercher dans le parc privé. Cela n'a de sens que si vous joignez à votre courrier, un contrat d'embauche en CDI dans votre commune ! Parce que sans CDI aujourd'hui, je n'ai aucune chance de convaincre un propriétaire de mes capacités à payer mes loyers.

 

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 09:55

Je viens d'appeler ma mairie en Lorraine pour prévenir de mon déménagement et avoir une réservation de stationnement juste devant mon logement la dernière semaine de mai. Normalement, il faut que j'aille 7 jours avant à la mairie chercher les panneaux de signalisation et les 2 blocs de béton qui les soutiennent pour les placer devant mon appartement. Mais comme je n'ai pas la possibilité de m'y rendre et que par ailleurs, je n'ai ni le véhicule pour transporter ces blocs de béton, ni la force de Hulk, le service technique de Lunéville va s'occuper de tout mettre en place.

 

Y a pas à dire, il ne se passait pas grand chose là-bas et c'est un coin assez isolé de tout, mais le personnel des services municipaux est on ne peut plus serviable !

 

Mairie-de-Luneville.jpg

Mairie de Lunéville

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Je veux un logement dans le Nord
  • Je veux un logement dans le Nord
  • : Mon périple pour obtenir un logement social au nord de la métropole lilloise de mars 2008 à septembre 2013.
  • Contact

Je m'appelle Emilie Thieuw. Je suis née en 1984 à Tourcoing. J'y ai grandi, fait mes classes de la maternelle au baccalauréat, appris le solfège & le piano au conservatoire municipal, fait du bénévolat dans une amicale laïque, travaillé au sein des centres sociaux de quartier et des magasins du centre-ville.

 

Ma première demande de logement social dans le Nord a été déposée le 6 mars 2008, avec l'aide d'une assistante sociale de la ville de Tourcoing. Sans nouvelle de la part des agences de HLM, j'ai été contrainte de m'expatrier en Lorraine en septembre 2008. Depuis, on ne m'a fait visiter qu'un studio, ce qui ne correspond pas au seul critère de ma demande : avoir un T2 pour pouvoir recevoir amis et famille ailleurs qu'autour de mon lit... Cette visite c'était fin 2010, depuis... plus de visite.