Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 17:12

Hier, Madame D. de l'agence Partenord - Tourcoing m'a appelée pour m'annoncer LA bonne nouvelle : après la commission municipale d'attribution de logements sociaux, mon dossier arrive en pole position sur un T2 ! Quand j'ai entendu son message, j'ai fermé les yeux et voilà ce qui s'est passé.

 

Dans ma tête, deux scénarios qui avaient lieu en même temps. Imaginez un écran de télé qui serait divisé en deux : un scénario à gauche, un scénario à droite. Imaginez des images animées mêlées à des images de la réalité, dans le style des cartoons américains. Un peu comme dans "Qui veut la peau de Roger Rabbit", le film de Robert Zemeckis.

 

Dans le premier scénario je saute de joie. Heureuse ! J'ai un appart. Si j'accepte ? Evidemment ! Quelle question ! Ca fait 5 ans que j'attends ! 5 ans ! Je situe l'appartement, j'imagine les couleurs que je mettrai sur les murs, mon coin bureau, ma chambre ! Je vais enfin retrouver mon matelas, enfin sortir mes meubles du garde-meubles ! Mes parents vont enfin retrouver une table de salle-à-manger sans imprimante, ordinateur, livres, cahiers, copies, préparation de cours. Tout ça est désormais bien rangé dans mon coin bureau !

 

Dans le deuxième scénario je bondis de rage. Hystérique ! Si mes souvenirs sont exacts, on me propose un appart à plus de 400€ de loyer (430 - 450€ par mois) ! Si j'accepte ? Impossible ! Quelle question ! A ce tarif, déduction faite de toutes les charges (remboursement de crédit étudiant, téléphone et Internet) et compte tenu de l'aide au logement, il me resterait 3,98€ pour vivre. 3,98€ par mois pour me nourrir, me laver, payer le gaz, l'électricité, l'eau, la redevance audiovisuelle et la taxe d'habitation... Dans ce scénario, la table de salle-à-manger de mes parents est également débarassée des mes affaires, parce que je les envoie valser dans la pièce avant de m'effondrer en larme !

 

 

J'ouvre les yeux, je redescends sur terre. J'ouvre excels, je refais les calculs. Je compare les prix de fournisseur d'accès à Internet, découvre au passage que le tarif social pour Internet - valable uniquement chez Orange - est à 23€ par mois (Internet et téléphone fixe) alors que chez Numéricable, le tarif normal pour Internet, téléphone fixe ET télévision (avec les chaînes de la TNT, les chaines cinéma, la VOD, les radios, les chaînes d'informations étrangères etc etc) coûte 24€... Je calcule l'éventuelle aide au logement sur le site de la CAF. Et j'en arrive au constat que - de fait - il me resterait 3,98€ pour vivre par mois si j'acceptais ce logement.

 

Je veux un logement pour m'en sortir, pour vivre humainement, avoir une vie sociale, un minimum d'intimité, un endroit où travailler sans déranger personne, un endroit où me reposer après avoir travailler. Je ne veux pas mourir de faim, de froid, d'infection pour manque d'hygiène.


Je suis une personne responsable : je veux pouvoir rembourser mon crédit étudiant, sans encombre, sans impayés. Ce crédit était peut-être une erreur, mais j'assume cette erreur. Je dois rembourser jusqu'au bout. 

 

Cet après-midi, je suis allée à l'agence Partenord, demander des précisions à Madame D. Après tout, il s'agissait peut-être d'un autre T2, moins cher. Je n'avais peut-être pas bien entendu le loyer lors de notre dernière entretien.  Mais non. J'avais bien entendu. Je lui explique alors, qu'il est inutile de me faire visiter l'appartement, que je suis contrainte de refuser. "C'est vrai qu'ils sont chers ces appartements". Et comment qu'ils sont chers ! Presqu'aussi chers que dans le parc privé ! A ce prix, ce n'est plus du logement social. Il me reste à faire une lettre de refus, motivant mon refus. Il me reste à attendre un autre logement. Attendre, encore et toujours.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Je veux un logement dans le Nord
  • Je veux un logement dans le Nord
  • : Mon périple pour obtenir un logement social au nord de la métropole lilloise de mars 2008 à septembre 2013.
  • Contact

Je m'appelle Emilie Thieuw. Je suis née en 1984 à Tourcoing. J'y ai grandi, fait mes classes de la maternelle au baccalauréat, appris le solfège & le piano au conservatoire municipal, fait du bénévolat dans une amicale laïque, travaillé au sein des centres sociaux de quartier et des magasins du centre-ville.

 

Ma première demande de logement social dans le Nord a été déposée le 6 mars 2008, avec l'aide d'une assistante sociale de la ville de Tourcoing. Sans nouvelle de la part des agences de HLM, j'ai été contrainte de m'expatrier en Lorraine en septembre 2008. Depuis, on ne m'a fait visiter qu'un studio, ce qui ne correspond pas au seul critère de ma demande : avoir un T2 pour pouvoir recevoir amis et famille ailleurs qu'autour de mon lit... Cette visite c'était fin 2010, depuis... plus de visite.