Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 19:48

Je relance ce blog car depuis quelques temps, je rencontre des gens, reçois des e-mails, entends et vois des reportages qui montrent que rien n'a changé. Malheureusement, en France, il est toujours aussi difficile d'accéder à un logement social dans un délai raisonnable face à l'urgence des situations.

 

Lorsqu'on souhaite un logement social, c'est toujours une situation d'urgences : c'est parce qu'on n'a pas de logement, parce que la composition familiale évolue et que le logement occupé est devenu inadapté, parce que le logement occupé est insalubre, et surtout parce qu'on n'a pas les moyens de louer dans le parc privé.

 

J'ai beaucoup lu dans la presse, les descriptifs suivants :

- les villes et offices HLM font du clientélisme dans l'attribution des logements

- les villes et offices HLM trainent dans l'attribution des logements (parce qu'ils n'ont pas le personnel, parce que les logements doivent être rénovés etc...)

- des personnes occupent des logements qui ne sont pas / plus adaptés à leur situation familial (un appartement 3 chambres alors qu'il n'y a plus d'enfants à la maison par exemple)

- les villes refusent d'agrandir le parc de logements sociaux malgré les "ordres" de l'Etat, préférant payer une amende que de faire venir des pauvres et/ou des populations "dangereuses" dans leur commune

 

 

Il faut savoir aussi que certaines villes sont plus vicieuses : plutôt que de se voir infliger une amende, elles construisent mais elles construisent des studios ou des appartements 1 chambre. Ainsi, elles répondent aux demandes de l'Etat mais bloquent l'accès au logement des jeunes couples ou familles (avec une seule chambre, pas de place pour les enfants). Ou alors, elles construisent uniquement des logements adaptés aux personnes à mobilité réduite, toujours avec une seule chambre : ainsi, non seulement il n'y a pas de place pour les enfants mais en plus, le risque de "dangerosité" est réduit (bah oui, parce que donner un logement à un valide, c'est forcément faire rentrer le loup dans la bergerie : les valides sont dangereux, ils sortent, font tout le temps la fête, brisent les abris-bus, tabassent les personnes âgées pour leur voler leur portefeuille, reçoivent leur famille régulièrement donc occupent trop de places de stationnement...)

 

Et puis il y a les offices qui, sans raison particulière, décide de ne pas enregistrer le renouvellement des demandes, et qui en plus ne préviennent pas les demandeurs. Ainsi c'est le demandeur qui, appelant pour savoir où en est sa demande parce qu'il se retrouve seul à payer un loyer avec 2 enfants à charge et que cela devient difficile à gérer dans le parc privé, apprend que son dossier est clos et qu'il faut tout recommencer, sans savoir pourquoi on a supprimé son dossier.

 

 

Bref, rien n'a changé et je trouve ça écoeurant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie Thieuw
commenter cet article

commentaires

Julie 02/03/2016 12:52

Bonjour Emilie,
J'ai parcouru ton blog en long, en large et en travers... Je suis effarée par le temps qu'il a fallu pour que tu aies un logement qui te convienne !
Je suis moi même en attente d'un logement, alors pour passer le temps, je raconte mes aventures sur un blog :
http://logement-social-le-parcours-du-combattant.over-blog.com/
N'hésite pas à aller y faire un tour :)
Bonne continuation !

Emilie Thieuw 02/03/2016 16:13

Bonjour Julie,

j'irai lire votre blog
Bon courage

Qui Suis-Je ?

  • : Je veux un logement dans le Nord
  • Je veux un logement dans le Nord
  • : Mon périple pour obtenir un logement social au nord de la métropole lilloise de mars 2008 à septembre 2013.
  • Contact

Je m'appelle Emilie Thieuw. Je suis née en 1984 à Tourcoing. J'y ai grandi, fait mes classes de la maternelle au baccalauréat, appris le solfège & le piano au conservatoire municipal, fait du bénévolat dans une amicale laïque, travaillé au sein des centres sociaux de quartier et des magasins du centre-ville.

 

Ma première demande de logement social dans le Nord a été déposée le 6 mars 2008, avec l'aide d'une assistante sociale de la ville de Tourcoing. Sans nouvelle de la part des agences de HLM, j'ai été contrainte de m'expatrier en Lorraine en septembre 2008. Depuis, on ne m'a fait visiter qu'un studio, ce qui ne correspond pas au seul critère de ma demande : avoir un T2 pour pouvoir recevoir amis et famille ailleurs qu'autour de mon lit... Cette visite c'était fin 2010, depuis... plus de visite.